JEAN CLAUDE BLAHAT chante BRASSENS
JEAN CLAUDE BLAHAT chanteBRASSENS

 

BRASSENS ET BLAHAT

"L'Amitié en Musique"

 

                Jean-Claude Blahat a 23 ans lorsqu’il fait la connaissance de Georges Brassens dans sa loge de l’Olympia, en 1967, à l’occasion d’un «Musicorama». Boby Lapointe dont il est le pianiste remplaçant à l’époque, se charge des présentations. Georges met Jean-Claude au défi de pincer quelques accords sur la guitare : les cordes scelleront une solide et durable amitié.

                C'est une histoire de copains comme les aimait Georges Brassens. Une histoire sans fioriture. Avec cette même largesse de coeur, Jean Claude Blahat partage avec nous son trésor : 12 chansons du poète, des incontournables et des inédites réunies sur un album dont le titre est :

"Le Fidèle Absolu".

                

                Georges Brassens, avant de partir, en 1981, ayant laissé quelques textes dépourvus de musiques, Jean Claude s'est fait fort de mettre en musique et en guitare quatre d'entre eux, avec bien-sûr, le consentement de son ayant droit :

"Le Fidèle Absolu", "Je bivouaque au pays de Cocagne", "L'inestimable sceau","Les croque-morts améliorés".

                

                Les tournées les laisseront tous deux par trop souvent éloignés l’un de l’autre, mais chacun sait  ce qu’est le sens de la vie ; ils ont la même philosophie, « celle du savoir rire et du savoir vivre ». Alors les retrouvailles sont jours de fête : les copains d’abord ! Jean-Claude va partager de trop rares moments d’amitié avec le « Bon Maître » durant les 15 dernières années de sa vie. Il rencontre également chez G.Brassens,  Pierre Louki qui a écrit des chansons magnifiques dont quelques unes sur des musiques de Brassens ; à l'instar de Boby Lapointe, Pierre Louki fut découvert sur le tard c'est pourquoi G.Brassens les prenait souvent dans ses premières parties de spectacle afin de les faire mieux connaître au grand public.

               

                A ceux qui ont eu la chance de le voir et à ceux qui auront la chance d'aller à sa rencontre sur scène,   - il chante le répertoire depuis 1999 - Jean Claude Blahat donne des noeuds au ventre. Il honore "Le Maître"...avec sa bénédiction, c'est sans doute aucun : la connivence est forte et la complicité intacte ...Sur terre comme au ciel !

                Blahat - Brassens : les deux "B" s'emBrassent jusque dans l'intérprétation. Jean Claude et Georges ont en commun leur humour, leur oeil coquin et goguenard, leur sourir, dissimulé sous la barbe pour l'un, ce fut la moustache pour l'autre. Georges Brassens chanté par Jean Claude Blahat : guitare sèche, voix du ventre et du coeur ...

Isabelle Crochart

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Jean Claude Blahat